Intégration web, en quoi ça consiste exactement ?

8
Partager :

Connue aux yeux du grand public il y a quelque année, l’intégration web a évolué au même rythme que les technologies du web. Maillon très essentiel dans la chaîne de conception d’un site, l’intégrateur web ou encore le développeur front web est chargé de manier et d’assembler les composantes de ce dernier. Et ce, en vue d’un rendement plus optimal. Intégration web, en quoi ça consiste exactement ? Zoom sur la question.

Le processus d’intégration web

L’intégration est une phase qui permet de réaliser la maquette définitive d’un site ou d’une application web. En fonction des besoins du client, mais aussi de l’identité qu’il souhaite afficher, une agence web de Rennes est chargé de donner vie à l’interface utilisateur de l’application. À l’aide bien sûr de certains outils comme les langages HTML5 et CSS3, il entreprend le graphique pour respecter la charte graphique définie. Mais encore pour rendre l’expérience utilisateur le plus optimal que possible.

A voir aussi : Les possibilités offertes par Nissan Financement ?

Le responsive design est de toute évidence l’une des principales préoccupations qui l’on doit prendre compte au cours de l’intégration. D’autant plus que l’expérience client n’a pas pour unique sphère les ordinateurs. Cela devra donc être utilisé pour les types de support tels que les tablettes, les écrans classiques, les smartphones et bien d’autres.

Les opérations au cours de la phase d’intégration web

L’intégration web se résume en ces opérations ci-après :

A lire également : Modifier une photo en ligne : les outils en ligne gratuits pour modifier des images

  • La séparation des contenus, le découpage des maquettes, la conception ainsi que la disposition des éléments graphiques.
  • L’intégration des pages en HTML5 et CSS3 en respectant les standards du web.
  • L’optimisation de l’accessibilité
  • L’optimisation de l’ensemble des éléments en relation avec le référencement.
  • La vérification de la comptabilité avec les navigateurs (chrome, Mozilla, Internet Explorer, Safari et autres) sur les plateformes (Mac, PC, Tablettes, iOS, Windows, smartphone Android)

À la fin de cette phase, l’intégrateur et le client, dispose d’une maquette fonctionnelle qui représente visuellement ce à quoi sera l’application une fois terminé.

Missions et outils d’un intégrateur web

Il est aussi appelé un développeur front-end ou encore un intégrateur HTML. Sa fonction première est d’intégrer les pages d’un site web. Pour réaliser cela, il devra traduire le travail d’un graphiste en langage informatique. C’est un maillon essentiel dans la conception d’un site web.

Ainsi, il doit maîtriser 3 langages essentiels, qui sont :

Le langage HTML: il le permet de faire l’ossature du site web. Grâce aux balises il structure sémantiquement le contenu des pages.

Le langage CSS: à partir des styles, il permet de faire la mise en forme et la mise en page des contenus créées à partir du langage HTML.

Le JavaScript : est utilisé pour ajouter de l’interactivité avec les visiteurs du site web.

Les spécialistes de l’intégration web

L’intégrateur web : c’est la personne qui découpe une maquette dans un logiciel de traitement d’image : Photoshop ou autres logiciels, pour transformer cette maquette en une page web.

Le webdesigner : c’est celui ou celle qui fait l’intégration de ces différentes maquettes.

Le développeur front-end : c’est à lui que revient la tâche de réaliser partie frontale du site web, en piochant dans la base de données les informations à afficher.

Le webmaster : il est chargé d’alimenter le site web dont il est responsable. Il peut aussi coder des contenus.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!