Quels sont les neuf arts majeurs ?

16
Partager :

On a souvent entendu parler des 9 arts majeurs. Mais quels sont-ils au juste et à quoi cela correspond-il ? Nous allons rentrer en détail et vous parler de cette classification particulière, qui concerne l’architecture, la sculpture, les arts visuels, la musique, la littérature, la scène, le cinéma, les arts médiatiques et enfin la bande dessinée.

A voir aussi : Coloration de cheveux : comment bien s’y prendre ?

Les arts et la classification antique

Les Hommes ont toujours voulu classifier les arts. Difficile de mettre au point une classification des arts : sont-ils majeurs ? Mineurs ? Sur quels critères se baser pour les classer ? Dans l’Antiquité, les arts correspondaient, tout comme aujourd’hui, à tout ce qui est artistique.

Les neuf arts mis en avant correspondaient, à l’époque, aux muses qui en étaient les marraines. Nous avions ainsi :

A lire également : Pourquoi faut-il torréfier son café ?

  • Calliope, muse de l’éloquence et de la poésie épique
  • Clio, muse de l’histoire,
  • Erato, muse de la poésie lyrique et chorale
  • Euterpe, muse de la musique
  • Melpomène, muse de la tragédie
  • Polymnie, muse de la rhétorique
  • Terpsichore, muse de la danse et du chant choral
  • Thalie, muse de la comédie
  • Uranie, muse de l’astronomie

Ces 9 muses étaient les filles de Zeus et la déesse de la mémoire, Mnémosyne. Si à l’époque, les arts correspondaient aux lettres, à la musique et aux arts vivants, les 9 arts ont bien évolué avec leur temps. 

Dans l’Antiquité, il faut savoir que ni  la sculpture, ni l’architecture ni le dessin (et bien d’autres) n’étaient considérés comme des arts. C’était simplement des disciplines annexes qui ne méritaient pas de mise en valeur ni de reconnaissance particulière au coeur de la société.

Les arts libéraux

C’est au Moyen-Âge que la fusion entre arts et science se fait totalement. Les connaissances dans ces disciplines ont donné lieu à la classification des arts libéraux. Les connaissances et les réalisations faisaient partie du trivium et du quadrivium :

  • Le trivium comprenait : la rhétorique, la grammaire , la dialectique
  • Le quadrivium comprenait : la géométrie, l’arithmétique, l’astronomie et la musique

Si cette classification peut étonner, elle reflétait pourtant ce que l’époque en disait. ces arts étaient bel et bien les plus majeurs de leur temps, avec notamment des avancées spectaculaires dans les théories, tant en sciences et en mathématiques, qu’en arts.

Les arts mécaniques 

Bien après la période antique et le Moyen-Âge, les techniques se sont développées ça et là et ont pu voir se forger de nouveaux talents, de nouvelles compétences et forcément, de nouveaux arts. Avec l’apparition de nombreuses activités de transformation des matières, les artistes et les artisans ont été regroupés au cœur des la même classification, celle des arts mécaniques :

  • L’architecture commence à apparaître en tant qu’art
  • La sculpture est enfin reconnue comme art
  • La peinture est incluse dans cette liste
  • L’orfèvrerie a elle aussi son heure de gloire
  • On compte enfin des disciplines comme la sidérurgie, la verrerie, la coutellerie et l’épicerie.

Ces arts seront ensuite classifiés de cette sorte, en fonction des corps de métier ou en fonction de leur signature. Les arts commencent alors à entrer dans une classification de critères précis tels que  l’expressivité, la matérialité. Hegel réalise une liste qui comprend alors l’architecture, la sculpture, la musique, la peinture et la poésie.

Les 9 arts majeurs d’aujourd’hui

Enfin, nous arrivons au XXe siècle et la nouvelle classification des arts. Avec les progrès, l’arrivée de la lumière, de techniques de reproduction du son et des images et bien d’autres arts, la classification des arts a bien évolué. On dirait que c’est une sorte de compendium de nombreux arts, pour n’en garder que 9. On compte désormais dans les arts d’aujourd’hui :

  • L’architecture, qui garde sa première place
  • La sculpture, qui subsiste suite à la classification de Hegel
  • Les arts visuels, qui comprennent le dessin et la peinture
  • La musique
  • La littérature et la poésie
  • Les arts de la scène (théâtre, danse, mime, cirque)
  • Le cinéma et les techniques de vidéo
  • Les arts médiatiques (télévision, radio, photographie)
  • La bande dessinée

Les muses de l’Antiquité doivent être surprises de voir à quel point leurs arts ont évolué et ont pu prendre diverses formes grâce notamment au progrès ! 

Allons-nous vers un 10e art ?

L’art est une définition qui prête souvent au débat. Nous sommes encore loin de considérer l’avènement d’un 10e art. Vous savez maintenant tout sur les 9 arts, leur genèse et leur évolution pour donner aujourd’hui la classification que l’on connaît.

L’art est avant tout une question d’esthétique, et l’esthétique est en soi une notion fortement subjective. Au XXIe siècle, les art art sont tellement nombreux, dans leurs formes diverses et variées, avec leurs esthétiques plurielles, que l’on pourrait qualifier de 10e art de nombreuses disciplines. À qui la prochaine place parmi les arts ?

D’aucuns s’avancent à dire que ce pourrait bien être les jeux video, puisque depuis 2006, ils sont considérés comme un art. D’autres voudraient bien que ce soit l’art du tatouage !

Les arts, un aspect essentiel de la société

Les arts ont toujours fait partie de la société, depuis ses fondements. Aujourd’hui, au XXIe siècle, les arts semblent être bafoués par certains gouvernements au profit de crises de société latentes. Enlevez les arts et toute forme de création, et vous perdez l’âme d’une civilisation

En attendant, retenez bien la liste des arts, pour pouvoir l’avoir en tête lorsque vous parlerez d’architecture, de sculpture, d’arts visuels, de musique, de littérature, de poésie, de peinture, de dessin, de théâtre, de danse, de mime de cirque, de video et de cinéma, de télévision, de radio, de photographie ou de bande dessinée. 

Partager :