Devenir pilote de montgolfière : Décryptage

148
Partager :
pilote de montgolfière

La montgolfière est un ballon-volant à l’air chaud qu’empruntent bon nombre de personnes pour s’offrir des expériences uniques de découverte de paysages. Voyant les processus de vol et d’atterrissage qui paraissent simples, mais impressionnants, cela peut attiser l’envie de savoir piloter cet équipement. Si vous êtes intéressé et vous voulez savoir comment procéder pour devenir pilote, ce qui suit peut vous être utile.

Avoir 17 ans révolus et remplir les conditions d’aptitude physique

Conduire n’importe quel engin nécessite un âge requis. Que ce soit dans le secteur de l’automobile ou de l’aviation, une tranche est toujours définie. Ainsi, en aérostation, cette norme reste valable. Pour devenir pilote de montgolfière, il est impératif d’avoir d’abord 17 ans.

A découvrir également : Comment gonfler un ballon aluminium sans hélium ?

Il importe toutefois de savoir que l’apprentissage en aérostation peut débuter dès l’âge de 14 ans. Cependant, aucun diplôme ne sera délivré, quel que soit le niveau. Le requérant doit attendre pour cela l’âge requis.

Vous devez par ailleurs remplir les conditions d’aptitude physique. Dans les faits, il importe d’effectuer une visite médicale chez le médecin agréé de l’aviation civile. En effet, tout ce qui a rapport à l’aérostation est du ressort de la Direction Générale de l’Aviation (DGAC). C’est elle qui donne toutes les autorisations nécessaires à un pilote pour conduire une montgolfière.

A découvrir également : Quels sont les signes distinctifs pour reconnaître un vrai savon de Marseille ?

Suivre une formation théorique sanctionnée par un diplôme

Pour devenir pilote de montgolfière, vous devez avoir à votre disposition un certain nombre de connaissances théoriques. Pour cela, une formation est nécessaire. Sous l’égide des instructeurs, vous allez recevoir 12 heures de cours. Ces modules d’apprentissage sont répartis tout au long de votre formation et se déclinent en plusieurs modules.

Le premier cours porte sur la réglementation aérienne et la circulation. Le second traite de l’apprentissage des techniques de vol. D’autres rubriques sont à étudier comme la météorologie et la navigation. Un certain nombre de cours théoriques ont souvent lieu à bord de l’engin pendant le vol.

Suivre une formation pratique

pilote de montgolfière

Après la formation théorique s’ensuit un apprentissage qui se repose sur la pratique. Les cours de cette partie sont fournies en suivant en moyenne 16 vols dans les alentours choisis pour cela. Le vol se fait en double commande sous les regards de votre instructeur.

Sur les 16 vols, vous êtes amené à passer 45 minutes pour chacun dans les airs. Cela peut toutefois varier en fonction de plusieurs paramètres comme votre disponibilité et les conditions météorologiques. De toute façon, il est recommandé d’effectuer plusieurs mois de vols à deux et en solo pour s’assurer d’acquérir une formation de pointe.

Passer le brevet de pilote de ballon libre

Après une formation théorique et pratique dans le domaine de l’aérostation, il convient de passer ensuite le brevet de pilote. Il s’agit d’un diplôme qui donne la preuve que vous avez reçu la formation indiquée pour devenir pilote. Pour cela, certains paramètres sont vérifiés par les instructeurs.

Vous êtes ainsi évalué sur la préparation du vol, sur les opérations techniques et sur l’application d’une procédure d’urgence. Ainsi, vos aptitudes décisionnelles selon la direction du vent et votre niveau de vigilance sont des critères d’évaluation du côté des instructeurs. Vous devez également pouvoir effectuer 12 ascensions d’une durée de 16 heures et deux sessions de vol seul à bord. Après avoir réussi cela, vous pouvez décrocher votre brevet.

Avoir la licence de pilote de ballon libre

L’obtention du brevet en aérostation vous donne l’occasion d’avoir votre licence de pilote. En réalité, c’est grâce à ce diplôme que vous pouvez exercer la fonction de commandant de bord d’une montgolfière.

Il est renouvelé de manière périodique pour permettre à la DGAC de vérifier à chaque fois votre aptitude physique à conduire les passagers. La licence demeure valable durant 24 mois. Après ce délai, vous êtes amené à la renouveler.

Ainsi, il est à retenir que devenir pilote de montgolfière requiert tout un processus d’apprentissage. Se faire former dans une école de pilote peut également être une alternative plus complète pour devenir un aérostat aguerri. Toutefois, pour profiter de cette option, vous serez obligé de bien choisir votre école de formation.

Partager :