Quelle est la banque en ligne du crédit lyonnais ?

4
Partager :

En raison de leur éloignement, les non-résidents peuvent être perçus comme des clients complexes pour les banques ou les institutions bancaires françaises. Un éclairage sur les prêts bancaires aux expatriés et aux non-résidents pour un projet immobilier en France.

A lire également : Cic compte qui rapporte ?

Les banques qui prêtent aux non-résidents

Établissements bancaires

Vous trouverez ci-dessous une liste des banques avec lesquelles nos clients ont pu obtenir un prêt en 2020-2021 :

A voir aussi : Comment afficher la propagation sur MT4 ?

  • Crédit Agricole
  • BNP Paribas
  • Le Crédit Lyonnais
  • Le BRED
  • La Caisse d’Épargne (uniquement pour les contrats français)
  • Crédit Mutuel
  • La banque postale
  • La Société Générale

Cas spéciaux :

Pour les résidents français au Liban, en Israël, en Irak, au Maroc, en Tunisie ou en Algérie, il faudra disposer d’un contrat français pour pouvoir emprunter. De plus, le la contribution devrait être de préférence en France, car les transferts d’argent sont difficiles à voir impossibles entre ces pays et la France. Si ces conditions ne sont pas remplies, il sera compliqué pour un non-résident d’emprunter en France.

Les banques en ligne (Boursorama, ING Direct, Hello Bank…) ne prêtent pas aux non-résidents

Tarifs applicables aux non-résidents

En 2020/début 2021, nos clients ont obtenu des taux d’emprunt allant de 1,2 % à 1,7 % (hors assurance) pour les prêts de 20 ans.

Plusieurs conditions déterminent l’obtention d’un prêt tarifaire plus avantageux. Face à un dossier d’expatrié, les banques françaises sont confrontées à plusieurs difficultés. Les documents de garantie généralement réclamés, par exemple, sont plus difficiles à contrôler. Les entreprises étrangères n’établissent pas nécessairement des bulletins de salaire comme en France, et ceux-ci sont parfois très (trop) succincts. De plus, en cas de litige, les banques se trouvent dans une position plus sensible. Le l’établissement de poursuites est souvent incertaine en dehors du territoire.

Pour toutes ces raisons, les banques ont des taux d’intérêt plus élevés pour les non-résidents.

Et en ce qui concerne les contreparties Cet article peut vous intéresser : 3 conseils pour obtenir un crédit immobilier lorsque vous êtes expatrié

Les banques n’hésitent pas non plus à demander une contrepartie supplémentaire aux emprunteurs non résidents. Pour répertorier les plus fréquents :

  • Ouvrir un compte courant, un carnet d’épargne ou souscrire à l’assurance prêt au sein de leur établissement.
  • Garantie : 30 % en moyenne, mais peut varier de 20 à 40 % sur le montant du prêt accordé, tout au long de sa durée.
  • Voyage en France pour une réunion physique (Caisse d’Epargne).

Il est important de préciser que toutes les banques n’imposent pas ces contreparties. Dans le cas de l’assurance prêt, si l’emprunteur considère qu’elle est trop élevée, il a la possibilité de négocier ce taux avec la banque ou de faire une délégation d’assurance en contactant un courtier par exemple. Ainsi, il peut réaliser une économie parfois intéressante.

Taux d’assurance et cotisation personnelle

Pour information, un excellent taux d’assurance prêt pour les non-résidents ne dépasse pas 0,15 %. Entre 0,15 et 0,20 % , il reste très avantageux et entre 0,20 et 0,30 % est un taux correct. Les taux supérieurs à ces montants sont considérés comme moyens.

Quant à la contribution, les banques demandent souvent entre 20 et 30 % du prix de la propriété . La situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur pèse évidemment sur son degré d’exigence. Si vous travaillez dans le cadre d’un contrat de détachement français ou si vous êtes sur un contrat local avec une multinationale reconnue, les banques accepteront probablement une contribution inférieure.

Voulez-vous investir dans la location réelle française sans déménager en France ? Faites votre investissement immobilier à distance avec Mon expat.

Nous n’offrons pas de services de courtage. Pour organiser votre financement, nous travaillons avec des banques et des courtiers qui accompagnent les expatriés.

Partager :