Taux de chômage en Bretagne : le point

1
Partager :

Parallèlement au taux de chômage, le “halo autour du chômage” a, lui aussi, baissé au 2ème trimestre.

Cette diminution est moins forte qu’attendu. L’indicateur reste au-dessus du plancher de 8,9% (chiffre révisé à la baisse) atteint fin 2017. Le taux de chômage de longue durée est stable sur trois mois, à 3,6% de la population active.

A lire aussi : Noroit : une entreprise rennaise incontournable

Il a diminué de 0,1 point pour les catégories d’âge intermédiaires, à 8,5%. La note est toutefois plus positive concernant la situation des jeunes. 000 par rapport au trimestre précédent).

Fiche source : Taux de chômage localisés.

A lire en complément : Les possibilités offertes par Nissan Financement ?

Le yo-yo continue sur le front du chômage.

Avec Le Petit Bleu, retrouvez l’actualité qui vous concerne. ® 2017 Actu. Téléchargez. Dans le Finistère : 7,6 % à Brest ; 7,9 % à Quimper ; 8,6% à Morlaix ; 8,9% à Carhaix-Plouguer. Toutes ces évolutions sont toutefois à analyser avec prudence, car elles se situent dans la marge d’erreur de l’indicateur (+/-0,3 pt). Durant la phase de montée en charge de la DSN, des adaptations sont réalisées dans la chaîne de traitement statistique des estimations d’emploi afin de tenir compte de ces changements. Please enable JS and disable any ad blocker. fr/economie-politique/le-taux-de-chomage-baisse-de-0-1-point-au-2e-trimestre-a-9-1-en-france-entiere-selon-linsee-1302781.

Hébergement dédié : Group-dis. En valeur absolue, l’Insee y a comptabilisé 2,54 millions de chômeurs.

.

Sur le 2ème trimestre, la métropole a enregistré une plus forte baisse (-0,2 point) que le reste de la France, à 8,7%. Pour rappel, au premier trimestre 2013, il avait atteint 10,6 %, son plus haut niveau. fr est détenu et coexploité par Publihebdos et ses filiales.

Depuis le premier trimestre 2017, les estimations trimestrielles d’emploi, mobilisées dans la production des taux de chômage localisés, sont établies en coproduction avec l’Acoss (champ hors intérim) et la Dares (sur l’intérim). Ces personnes souhaitant travailler, mais pas comptabilisées parce qu’elles ne cherchent pas activement ou ne sont pas disponibles immédiatement, étaient 1,46 million au 2ème trimestre en métropole (-19. Dans ses dernières prévisions publiées en juin, l’Insee tablait sur un recul de 0,2 point. Ces modifications sont susceptibles de générer des révisions accrues sur les données. Le taux de chômage des 15-24 ans a fortement reculé entre avril et juin (-0,6 point), pour s’établir à 20,8%, son plus bas niveau depuis fin 2008. Choisir un indicateur :. À la fin du deuxième trimestre 2018, cette fois selon les chiffres de Pôle Emploi, on comptait dans le bassin de Dinan 3 965 demandeurs d’emploi de catégorie A (en baisse de 4,6 % par rapport au deuxième trimestre 2017) et 7 828 pour les catégories cumulées A, B et C (- 1,9 % en un an). Au 2ème trimestre 2018, en Bretagne, le taux de chômage localisé baisse de 0,1 point et s’établit à 7,5 % de la population active. Dans le Morbihan : 8,6% à Lorient ; 7,7 % à Vannes ; 7,3 % à Pontivy ; 7,2% à Ploërmel.

Retrouvez des milliers d’offres sur notre site. Cependant, le taux de chômage dans le secteur de Dinan reste supérieur aux moyennes régionale (7,5 %) et départementale (7,9 %), même s’il en dessous de la moyenne nationale (8,7 %). Séries chronologiques. Ailleurs en Ille-et-Vilaine : Le taux de chômage est 6,5% à Fougères ; 6,7 % à Rennes ; 7,8 % à Redon. Sur un an, le taux de chômage, mesuré par l’Institut national de la statistique selon les normes du Bureau international du travail (BIT), est en baisse de 0,3 point. Zoomer sur une région :.

Après une légère remontée au 1er trimestre, le taux de chômage a repris sa baisse au deuxième trimestre (-0,1 point par rapport aux trois mois précédents), pour s’établir à 9,1% en France entière (hors Mayotte), selon des chiffres provisoires de l’Insee publiés mardi. capital. Il s’agit, pour l’essentiel, de travailleurs à temps partiel subi.

Taux de chômage par zone d’emploi.  .

  • france
  • institut national statistique
  • taux chomage france
  • taux chomage moyenne
  • taux chomage duree
  • pays loire taux
  • national statistique etudes
  • taux chomage jeunes
  • emploi taux chomage
  • trimestre taux chomage
  • taux chomage recule
  • france occitanie region
  • hauts france occitanie
  • taux chomage hommes
  • population taux chomage
  • chomage recule point
  • paris
  • trimestre taux emploi

De plus, l’introduction de la Déclaration sociale nominative (DSN) en remplacement du bordereau récapitulatif de cotisations (BRC) peut transitoirement affecter les comportements déclaratifs des entreprises. C’est la plus forte baisse pour toute la Bretagne entre le premier et le deuxième trimestre de 2018. À titre de comparaison, dans les Côtes d’Armor, le taux de chômage est à Guingamp de 9,2 % (le plus élevé de Bretagne), il est, comme à Dinan, de 8,2 % à Lannion ; de 7,8 % à Saint-Brieuc ; et de 6,3 % à Loudéac. actu. Néanmoins, à Dinan, il régresse nettement par rapport au deuxième trimestre 2017 : il y a un an, le taux de chômage sur le bassin de Dinan se situait à 9 %.

Parmi eux, 1,04 million cherchent du travail depuis au moins un an. À Saint-Malo, il est de 7,8 %. Le taux de chômage des plus de 50 ans est, lui, resté stable à 6,5%. https://www. Selon les dernières statistiques tout juste publiées par la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), le taux de chômage dans le bassin de Dinan à la fin du deuxième trimestre 2008 était de 8,2 %, en recul de 0,3 point par rapport au trimestre précédent. © 2018 Prisma Media – Tous droits réservés
Un site du groupe Prisma Media (G+J Network). Par ailleurs, le taux de personnes en sous-emploi, c’est-à-dire qui souhaiteraient travailler davantage, a aussi légèrement baissé (-0,1%), à 5,9%. Toutefois, dans tous les bassins d’emploi de la région, ce taux de chômage recule légèrement, ou au pire stagne. Parallèlement, le taux de chômage localisé en France métropolitaine se situe à 8,7%, soit un recul de 0,2 point. >> Notre service – Vous cherchez un emploi ou voulez en changer .

En Bretagne, c’est dans le bassin de Vitré, en situation de quasi plein-emploi, qu’il est le plus bas : 5,1 %.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!