Pourquoi la demande de biens immobiliers en France a-t-elle augmenté ces derniers temps ?

5
Partager :

Face à l’incertitude des marchés, la valeur refuge qu’offre l’activité immobilière est une façon saine de mettre son épargne à l’abri des turbulences micro et macroéconomique.

Partout une demande explose particulièrement. Comment le marché immobilier parvient-il à se développer en toutes circonstances ?

Lire également : Privilégier un système de chauffage aussi performant qu’esthétique

Se loger est à la portée de toutes les bourses

Confort, sécurité et fonctionnalité sont des avantages auxquels chaque citoyen peut prétendre. L’état y veille. Se loger est un droit accessible.

A lire en complément : Réalisation d’une véranda en PVC : à qui faire appel ?

Pour les plus nantis, les résidences secondaires bénéficient d’un dispositif qui permet de réaliser une plus-value sur le bien. Comment? Sur la durée de détention.

Évolution des zones d’habitations

Les besoins d’espaces conduisent à occuper tous les territoires. Naturellement, cela stimule l’économie et la décentralisation. Les villes portuaires et les banlieues gagnent en popularité, stimulant l’apparition de logements neufs en France.

Les maisons avec des extérieurs sont populaires. Les maisons avec extérieur sont plébiscitées. Il faut certainement y voir une métamorphose des priorités des ménages français.

Le prix des appartements progresse dans l’hexagone de 5,2 % entre janvier et octobre 2021, et de 9 % pour les maisons selon le Conseil supérieur du notariat (CSN).

L’immobilier, enjeu ancré dans l’action politique

Après l’année 2020 marqué par un retard de nombreux projets, l’immobilier connaît tous les succès.

Le marché se renouvelle rapidement, toute forme d’investissement confondue, le neuf répond au besoin qui marque le quinquennat présidentiel avec un objectif de 700 000 logements par an.

Ces constructions modernes offrent des performances énergétiques avec un respect des dernières normes en vigueur. L’intérêt  se répercute donc sur le montant des charges liées à l’énergie.

Système fiscal favorable

L’emprunt demeure accessible : lorsqu’on compare les taux à l’inflation, le bénéfice conduit à un taux d’intérêt réel négatif.

Mieux encore, l’engagement des primo-accédants est vivement stimulé par des programmes spécialement éligibles au prêt à taux zéro. Le logement se définit comme durable.

L’immobilier est un secteur d’avenir

C’est un fait vérifié par les statistiques officielles : 1,18 million de ventes de logements ont eu lieu en 2021. La progression s’accélère depuis la pandémie.

Les professionnels recrutent.

Les compétences de juriste et comptable côtoient le savoir-faire des ingénieurs. Les métiers valorisants sont à la pointe de la technologie en proposant notamment des outils de visite virtuelle pour favoriser le lien avec le client.

L’immobilier rassure 

Les grands risques ou les très faibles revenus d’un placement boursier peuvent effrayer. L’immobilier est un actif tangible : il s’agit d’un produit ayant une valeur fonctionnelle, utile et mesurable sur le plan matériel.

Il permet enfin une gestion totale de l’investisseur sur ce que deviendra son capital : aménager la propriété, la louer, la revendre au moment opportun. Autrement dit, l’immobilier est synonyme de liberté mais également de transparence grâce à l’administration fiscale française qui publie annuellement les données sur les ventes immobilières réalisées depuis 2014. Les prix immobiliers sont ainsi devenus plus transparents à travers le fichier DVF : « demande de valeur foncière ». 

La confiance singularise ce marché régulé. Personnaliser, connecter et économiser sont les promesses tenues par les logements neufs et ce, en toute transparence afin d’accompagner les investisseurs et les professionnels dans un cadre légal clair.

Partager :