Les règles irrégulières : y a-t-il de quoi paniquer ?

4
Partager :

Selon les études, les règles irrégulières toucheraient en moyenne entre une femme sur quatre et une femme sur dix. Ces règles capricieuses peuvent survenir de façons intempestives, ou malheureusement, de façon chronique. Peu importe, il y a toujours des troubles hormonaux derrière.  Le dérèglement des hormones peut par contre annoncer d’autres pathologies.

Comment se présentent les règles irrégulières ?

A lire également : En utilisant sa carte-cadeau Darty en ligne ?

Même si on vous disait de ne pas s’inquiéter, le simple fait d’avoir des retards dans les règles est source de frustration. En tout cas, les règles irrégulières sont tout à fait normales pour les premières règles de l’adolescente, la femme enceinte ou qui a accouché récemment. Mais quand parle-t-on réellement de menstruations irrégulières ?

La durée d’un cycle dit régulier

La durée moyenne d’un cycle menstruel normal se situe entre 24 et 35 jours. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter si d’habitude vos règles surviennent tous les 24 jours et que tout d’un coup, elles n’arrivent que le 26e jour. Avant de parler de règles irrégulières, il faut qu’il y ait une variation de plus de 5 jours.

A lire également : Les meilleurs groupes de musique bretonne

L’abondance des saignements

La menstruation irrégulière est également évoquée quand la quantité de sang expulsé pendant les règles n’est pas la même chaque mois. Que les saignements soient moins ou plus importants ou absents, on est en présence d’une menstruation irrégulière. Il est toujours judicieux de consulter plutôt que de s’inquiéter seule dans votre coin.

Les moyens pour rétablir un cycle normal

Seuls les traitements hormonaux sont préconisés pour le rétablissement à la normale de menstruations irrégulières. Les traitements pour menstruation irrégulière s’obtiennent normalement sous ordonnance. Du moins, il est très important de savoir comment ils se consomment et combien de temps dure le traitement.

Les traitements naturels peuvent également avoir des effets positifs sur les règles irrégulières. On peut citer les plantes comme le persil, la sauge ou encore l’armoise. Comme les feuilles de framboisier, ces plantes aident à déclencher les règles tardives. Par ailleurs, l’on peut également compter sur certaines huiles essentielles et les différents traitements homéopathiques. Un avis médical est fortement recommandé avant d’utiliser ces remèdes.

Faut-il s’inquiéter en cas de menstruation irrégulière ?

Bien sûr qu’il faut s’inquiéter en cas de règles irrégulières. Ces dernières sont causées par un dérèglement de la progestérone. Cependant, il peut y avoir plusieurs causes sous-jacentes à ce trouble. Il peut s’agir d’un trop haut niveau de stress ou d’une grossesse. Le cas de l’endométriose n’est pas à écarter non plus.

D’autres pathologies peuvent se cacher derrière les menstruations irrégulières. On peut par exemple parler des troubles de la thyroïde, des ovaires polykystiques, de la tumeur ou du cancer de l’utérus ou encore l’arrivée de la ménopause. Il ne faut pas non plus oublier que les menstruations irrégulières chroniques peuvent être à l’origine d’autres maladies.

Effectivement, les menstruations irrégulières peuvent aussi bien être le symptôme d’une pathologie que sa cause. Par contre, si vous prenez des contraceptifs, pratiquez intensivement une activité sportive, suivez des traitements ou allaitez, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais ne serait-ce que pour lever le doute, une consultation ne se refuse pas.

Partager :